IPadOS, l’iPad vole de ses propres ailes

IOS pour iPad
iPadOS le système d'exploitation pour iPad

IPadOS, un système d’exploitation dédié à l’iPad

Le 3 juin dernier a eu lieu la WWDC 2019 d’Apple. Parmi toutes les nouveautés attendues, j’étais très impatient de découvrir IOS 13.
J’étais en effet curieux de voir comment Apple allait faire évoluer le iPad au travers de son prochain IOS.
Mais à la surprise générale, et pour le plus grand plaisir des utilisateurs de la tablette, Apple laisse le iPad voler de ses propres ailes, en lui attribuant un système d’exploitation qui lui sera propre, le bien nommé iPadOS.

Aller plus loin avec le iPad

Je pense que les développeurs d’Apple se sont sentis très rapidement à l’étroit avec l’IOS utilisé prioritairement par l’iPhone. Il n’y avait donc finalement pas d’autre choix que de prononcer la rupture entre les deux produits.

Evidement, IOS 13 alimente en grande partie iPadOS, et il en sera certainement ainsi avec les prochaines versions. Mais désormais, pour le plus grand bonheur des utilisateurs de la tablette, l’iPad se libère des contraintes liées à l’iPhone. Cela va lui permettre de gagner en autonomie et de libérer tout son potentiel.

De nombreuses améliorations et nouveautés ont été annoncés lors de cette dernière Keynote. Voici celles qui me paraissent particulièrement intéressantes, et dont je suis pressé de retrouver sur mon iPad Pro :

  • SplitView
  • SplitOver
  • Exposé
  • Files
  • Sidecar
  • Dark Mode
  • Apple Pencil
  • Stockage externe
  • Souris

Split View et Slide Over

Même si Split View et Slide Over était déjà présent sur iPad, Apple a nettement amélioré les fonctionnalités du multitâche.
C’est certainement ce qui faisait encore défaut à l’iPad par rapport à l’ordinateur. La possibilité de partager son écran et de switcher entre différentes application. Il sera beaucoup simple de faire du copier-coller entre les apps. Mais ce qui me semble la plus grande nouveauté c’est de pouvoir enfin avoir plusieurs fenêtres ouvertes d’une même application.

La suite logique serait que Procreate s’empare de cette possibilité, afin de permettre aux illustrateurs d’ouvrir plusieurs documents en même temps. C’est quelque chose que je fais régulièrement sur Photoshop sur Mac, et qui me manque lorsque j’utilise Procreate.

Et en complément, Exposé va permettre de se retrouver facilement au milieu des différents documents ouverts. Il suffira d’un clic pour avoir un aperçu des différentes fenêtres et fichiers.

Files

L’organisation des dossiers sur l’iPad vont dorénavant se rapprocher de celle du Mac, et pour moi c’est une très bonne nouvelle. Car jusqu’à maintenant on devait se contenter d’une seule présentation, avec un affichage et des informations très limités. Ca ne sera plus le cas et ce sera assurément bien plus pratique pour se balader entre les différents dossiers, et trouver plus rapidement ce que l’on cherche. Ce qui va se traduire par un gain de temps fort appréciable.

Sans oublier le fait qu’on aura aussi la possibilité de partager certains dossiers.

Les dossiers dans iPadOS
La présentation des dossiers dans iPadOS

Sidecar

Grâce à Sidebar, l’iPad va pouvoir devenir un second écran de travail pour le Mac, étendre ainsi le bureau, avec la possibilité d’utiliser le Pencil comme on le ferait avec une tablette graphique sans fil.
De nombreux logiciels ont déjà été annoncés pour être très prochainement compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité. Parmi eux on peut déjà mentionner After Effects, Illustrator, Affinity Designer, Cinema 4D, Final Cut Pro, et bien d’autres encore.

Pour la réciprocité, il est toujours possible d’ajouter un écran externe à l’iPad grâce au port USB-C. Malheureusement, peu d’applications semblent en avoir tiré parti. Je sais qu’avec iMovie il est possible d’avoir sur l’écran du iPad ses outils de montage, et l’écran externe, un aperçu de la vidéo sur laquelle on travaille.

La même chose avec Keynote.

Sidecar sera donc sûrement très pratique pour travailler plus efficacement avec le Mac, même si ce n’est pas particulièrement ainsi que je souhaite utiliser mon iPad.

Le Dark Mode

Le côté obscur de l’iPad fait son apparition, et moi je ne vais pas pouvoir résister.
Bon ok, ce n’est certainement pas la chose la plus essentielle qu’il soit, je suis bien d’accord ! Mais comme je l’ai déjà adopté sur mon Mac, je ne vois pas pourquoi je me priverais du Dark Mode sur iPad.

La raison de mon enthousiasme ? Je trouve que ça repose considérablement les yeux, et esthétiquement je trouve ça plutôt élégant.

Le Dark Mode

Apple Pencil plus indispensable encore

D’après Apple, le Pencil sera encore un peu plus précis, alors qu’il était déjà bluffant de dessiner avec. Les illustrateurs n’en demandaient pas tant, mais on prend volontiers !

Apple Pencil devient encore on ne peut plus indispensable pour les adeptes du surlignage.
Grâce à iPadOS, il va désormais être possible de surligner et d’annoter encore davantage de supports, comme par exemple, directement des pages web !
Et moi je dis chouette !

IPadOS s’ouvre au monde extérieur

Alors tant que je n’aurais pas testé sur mon iPad, je vais avoir encore du mal à croire à cette annonce :
Cette version du système d’exploitation permettrait enfin de brancher un support de stockage externe.

Avec l’arrivée du port USB-C, j’avais nourri l’espoir de voir fonctionner mon LaCie Rugged Mini orange sur la tablette d’Apple. Malgré l’adaptateur acheté à l’Apple Store, mon disque dur n’a jamais été reconnu par l’iPad.

IPadOS corrigerait donc cette déconvenue. Si c’est le cas, et je crois pouvoir affirmer que ça l’est, l’iPad va définitivement pouvoir faire tomber les murs qui l’empêchaient de devenir une machine totalement autonome.

C’est une avancée majeure, qui va surement finir de convaincre les éventuels utilisateurs les plus récalcitrants. Qu’ils viennent ou pas de l’univers Apple.

L’iPad était déjà une machine formidable. Elle va définitivement devenir un poids lourd de la création numérique.

Souris en bluetooth ou USB-C

Même si ça elle n’a pas été officiellement annoncée lors de la WWDC 2019 d’Apple, la souris devrait également faire son apparition sur l’iPad.
Je confirme cette possibilité puisque je l’ai vu fonctionner sur certaines vidéos d’utilisateurs ayant téléchargé la version Beta de iPadOS.

Je devine que certains vont grimacer. Et j’en fais peut-être partie.
Je ne suis pas sûr que la souris soit l’outil le plus pertinent sur l’iPad,

Néanmoins, en lisant l’extrait d’une interview donnée par Sarah Herrlinger — Apple’s director of Global Accessibility Policy & Initiatives — je comprends mieux le choix d’Apple. La souris serait principalement utilisée par des personnes dotées d’un handicap qui les empêche d’utiliser de manière optimum l’écran tactile. La souris leur permettrait ainsi de surmonter cet obstacle. Ce qui, évidement, s’avère être une très bonne chose.

IPadOS libère le potentiel de l’iPad

J’avais insisté dans un précédent article, l’iPad n’est pas un ordinateur. C’est un tout autre outil, une invention nouvelle qui permet aux créatifs, et pas seulement, de travailler autrement, en abordant l’outil informatique d’une toute autre manière.
Il était donc, en fin de compte, assez logique d’avoir un système d’exploitation qui se détache de l’IOS du iPhone, dont l’utilisation, quoi qu’on en dise, n’est pas du tout la même.
On ne peut que se réjouir de cette direction prise par Apple, car en devenant plus indépendant, l’iPad devient en quelque sorte plus adulte. Il va pouvoir tracer sa route seul, débarrassé du poids de l’héritage du iPhone.

Grâce à iPadOS, l’avenir de l’iPad devient encore plus radieux.


Pack gratuit de brosses pour Procreate

Laisser un commentaire